Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

LE CETA

Le CETA, (AECG) Comprehensive Economic and Trade Agreement, est un traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada entré en vigueur le 21 septembre 2017. 

Ce nouvel accord économique et commercial ouvre, par exemple, la porte à : 

  • Des produits alimentaires vendus dans les rayons des supermarchés contenant des céréales canadiennes cultivées avec de l’atrazine alors que cet herbicide jugé toxique a été interdit en Europe. En effet, au Canada pas moins de quarante-deux pesticides interdits chez nous sont autorisés. D’autre part, ces produits qui ne sont pas taxés (le but de cet accord commercial est de supprimer les taxes) seront donc moins chers que les produits français et européens.
  • Le colza OGM dont l’étiquetage est obligatoire en Europe, mais pas au Canada, pourra être vendu sans mention le signalant.
  • Le saumon transgénique (au Canada, il grandit deux fois plus vite) qui est interdit en Europe, mais avec le CETA, il n’y a aucun contrôle pour le repérer.

La Fondation pour la Nature et l’Homme a demandé de suspendre cet accord qui, selon elle, risque de transformer nos frontières en passoire à produits toxiques.

La Loi EGalim

La Loi du 30 octobre 2018, appelée aussi Loi Alimentation, Loi EGalim, Loi alimentation de 2018, Loi agriculture et alimentation, est une loi issue des États généraux de l’alimentation lancés en 2017, réunissant consommateurs et industriels de l’agroalimentaire. 

Cette loi qui était destinée à produire une alimentation plus saine, les agriculteurs en agriculture biologique n’y croient plus, d’autant que des négociations commerciales avec la grande distribution internationale ont commencé à l’automne (le géant américain Cotsco qui a ouvert un premier gigantesque entrepôt-vente dans l’Essone à Villebon-sur-Yvette serait en pourparler pour être présent à Rungis). 

Au moment du vote de la Loi EGalim le 15 septembre 2018, 45 députés sur 532 étaient présents dans l’hémicycle, la veille lors de l’examen des articles sur les pesticides, ils étaient 44, parmi eux des passionnés et des défenseurs de l’écologie. Mais les sénateurs mécontents des modifications apportées en deuxième lecture par l’Assemblée nationale ont rejeté, sans discussion préalable, par 276 voix sur 325 le projet de loi revenu en deuxième lecture devant le sénat, et ont supprimé 23 articles dont l’article 78 qui légalisait la libre distribution des variétés de semences non inscrites au catalogue européen à des utilisateurs finaux non professionnels. 

Lorsque la Loi EGalim est revenue à l’Assemblée nationale, elle a, cette fois, été votée par l’Assemblée nationale par 227 voix sur 363 votants. Puis promulguée.

Marcelline l'aubergine / Sylvie Bourgeois Harel - Les Deux Magots - Paris

Marcelline l'aubergine / Sylvie Bourgeois Harel - Les Deux Magots - Paris

Jacques Caplat explique à Marcelline comment réduire la faim dans le monde. 1ère partie.

Jacques Caplat explique l'industrialisation de l'agriculture à Marcelline.

Partager cette page

Repost0

Présentation

  • : Sylvie Bourgeois fait son blog
  • : Sylvie Bourgeois Harel, écrivain, novelliste, scénariste, romancière Extrait de mes romans, nouvelles et articles sur mes coups de cœur
  • Contact

Profil

  • Sylvie Bourgeois Harel
  • écrivain, scénariste, novelliste
  • écrivain, scénariste, novelliste

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages

Liens